Diplôme d'ingénieur spécialité Aéronautique et espace, en partenariat avec Ingénieurs 2000

Code diplôme/certificat: ING7500A

180 crédits

Niveau d'entrée

  • Niveau III (bac+2)

Niveau de sortie

  • Niveau I (bac+5 et plus)

Responsable(s)

Antoine LEGAY

Luc LAURENT

Une formation pour l'industrie aéronautique et espace et les défis de demain.

Publics / conditions d'accès

Cette formation en alternance est ouverte aux étudiant·e·s titulaires d'un diplôme de niveau BAC+2/3 tels que (une liste complète peut être trouvée sur le site www.ingenieurs2000.com)
  • BTS aéronautique,
  • DUT GMP, DUT MPH, DUT GEII,
  • Licences Générales (Sciences Pour l'Ingénieur entre autres),
  • CPGE PCSI/PSI, PTSI/PT, TSI et ATS.
Le recrutement est assuré par l'école d'ingénieurs du Cnam en collaboration avec le CFA Ingénieurs 2000 et est ouvert :
  • dès janvier aux étudiant·e·s classé·e·s parmi les 20% meilleur·e·s de leur promotion au sein de leur formation BAC+2,
  • à partir de mars pour tou·te·s les candidat·e·s via 2 vagues de recrutement (en mars et en avril).
Le recrutement se déroule en 5 étapes :
  • Dépôt d'un dossier de candidature (CV, lettre de motivation, relevés de notes, justificatifs...) sur le site du CFA Ingénieurs 2000 www.ingenieurs2000.com
  • Passage de tests de positionnement (mathématiques, français, anglais)
  • Le jury de recrutement émet avis de pré-admissibilité à la formation
  • Passage d'un entretien de motivation individuel
  • Le jury de recrutement émet un avis d'admissibilité dans la formation
À l'issue de ce processus, les candidat·e·s admissibles doivent trouver et signer un contrat d'apprentissage compatible avec la formation, finalisant ainsi leur admission dans la filière.
L'Ecole d'Ingénieur·e·s du Cnam et le CFA Ingénieurs 2000 accompagnent l'obtention d'un contrat d'apprentissage en aidant les candidats à construire leur dossier.

Objectifs

L’objectif est de former des ingénieur·e·s dans les domaines de l’aéronautique et de l’espace pouvant évoluer au sein des grands groupes et PME françaises, européennes et internationales. L’ingénieur·e diplômé·e est à même d’interagir avec l’ensemble des composantes spécifiques liées au développement d’un produit ou système pour l’aviation ou le spatial grâce à son bagage pluridisciplinaire. Elle ou il possède de plus une forte connaissance des aspects règlementaires inhérents à ce domaine. Sa formation lui permet une intégration rapide au sein de projets industriels innovants de grande envergure et d’être au cœur des évolutions aéronautiques et spatiales de demain.
La formation d’ingénieur·e·s du Conservatoire national des arts et métiers spécialité Aéronautique et Espace en partenariat avec Ingénieurs 2000 est supportée par le GIFAS et SAFRAN. Habilitée par la Commission des titres d’Ingénieurs, elle a reçu le label EUR-ACE.

Mentions officielles

Intitulé officiel figurant sur le diplôme : Diplôme d'ingénieur Spécialité aéronautique et espace, en partenariat avec Ingénieurs 2000

Codes NSF : Mécanique aéronautique et spatiale (production) (253s) - Maintenance mécanique des engins spatiaux et aéronautiques (253r) - Mécanique aéronautique et spatiale (253)

Code ROME : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel (H1206) - Management et ingénierie de maintenance industrielle (I1102)

Modalités d'évaluation

Pour obtenir le diplôme d’ingénieur, il est nécessaire de valider 180 ECTS sur l’ensemble des 3 ans ainsi qu’un niveau anglais B2. Le cycle de 3 ans est découpé en 6 semestres, chaque semestre permet de valider 30 ECTS. Les ECTS sont répartis comme suit : 76 ECTS pour l’activité professionnelle, 5 ECTS la séquence internationale et 99 ECTS la formation académique.
Détails des UEs :
  • Semestre 1 :
    • UE1-a             Sciences de l'ingénieur : notions fondamentales de mécanique et thermodynamique (6 ECTS)
    • UE1-b             Outils et méthodologies pour l'ingénieur (8 ECTS)
    • UE1-c             Humanités et sciences sociales (5 ECTS)
    • UA1-P            Mission professionnelle : immersion, découverte (11 ECTS)       
  • Semestre 2 :
    • UE2-a             Sciences de l'ingénieur : notions avancées (8 ECTS)
    • UE2-b             Qualité, process et réglementation pour l'aéronautique (6 ECTS)
    • UE2-c             Expression et communication en anglais (2 ECTS)
    • UA2-P            Mission professionnelle : première mission technique (14 ECTS)
  • Semestre 3 :
    • UE3-a             Outils d'approfondissement pour l'ingénieur (4 ECTS)
    • UE3-b             Conception et management de projet (6 ECTS)
    • UE3-c             Modules d'introduction au parcours "structures aéronautiques" (7 ECTS)
    • UE3-d             Modules d'introduction au parcours "systèmes embarqués" (7 ECTS)
    • UA3-P            Mission professionnelle : spécialisation et mission avancée (13 ECTS)
  • Semestre 4 :
    • UE4-a             Vol et performance des aéronefs (8 ECTS)
    • UE4-b             Conduite et restitution de projets de conception aéronautique et spatial (7 ECTS)
    • UE4-c             Communication avancée en langue anglaise (2 ECTS)
    • UA4-P            Mission professionnelle : mission avancée et valorisation (8 ECTS)
    • UA4-I             Séquence de mobilité individuelle à l'étranger (5 ECTS)
  • Semestre 5 :
    • UE5-a             Sciences de l'ingénieur appliquées pour l'aéronautique et le spatial (9 ECTS)
    • UE5-b             Suivi et management de projets aéronautiques (6 ECTS)
    • UE5-c             Modules d'approfondissement du parcours "structures aéronautiques" (6 ECTS)
    • UE5-d             Modules d'approfondissement du parcours "systèmes embarqués" (6 ECTS)
    • UE5-e             Projet transverse en aéronautique et espace (7 ECTS)
    • UE5-f              Anglais technique pour l'aéronautique, ouverture vers une autre langue (2 ECTS)
  • Semestre 6 :
    • UA6-P             Mission professionnelle : mémoire d'ingénieur (30 ECTS)
L’apprenti·e colore sa formation en choisissant de suivre l’UE3-c ou l’UE3-d, en deuxième année, et l'UE5-c ou l'UE5-d.
Détails de la mobilité internationaleL’apprenti·e réalise en deuxième année une mobilité internationale professionnelle individuelle de 3 mois minimum dans une entreprise ou un laboratoire de recherche dans un pays non francophone. Cette mobilité peut être réalisée au sein de l’entreprise dans laquelle est salarié·e l’apprenti·e si celle-ci le permet mais également au sein d’une autre entreprise. La mission professionnelle de lors de la mobilité internationale est en lien avec l’aéronautique et espace. La séquence internationale est validée via un mémoire et un poster ou une soutenance.
Détails des séquences professionnelles et leurs validationsLes séquences professionnelles occupent la moitié du temps de formation de l’apprenti·e. Ce·tte dernier·ère est suivi·e par un tuteur professionnel ingénieur et se voit confier des tâches de difficultés croissantes sur les 3 années de la formation. Ces tâches, en lien avec le domaine aéronautique et spatial, auront été validées lors du recrutement dans la formation. À l'issue de chaque année, l'apprenti·e fournit un rapport d'alternance ou un mémoire d'ingénieur (en 3e année) et effectue une soutenance orale devant un jury composé de membres académiques et professionnels.
Le tuteur entreprise assure la validation des séquences professionnelles et des ECTS associés.

Description

Cliquez sur l'intitulé d'un enseignement ou sur Centre(s) d'enseignement pour en savoir plus.

Compétences

Bloc 1 : Comprendre le besoin du client (système)
  • Comprendre le milieu du client (contraintes, produits, culture, vocabulaire, ordre de grandeur)
  • Traduire et formaliser le besoin du client dans le référentiel de l'entreprise
  • Anticiper et être force de proposition par rapport aux besoins du client
Bloc 2 : Concevoir et élaborer l'architecture d'un système
  • Respecter les exigences du client
  • Choisir les sous-ensembles et les technologies appropriées
  • Maîtriser l'intégration des évolutions technologiques
  • Modéliser et évaluer les performances du système à toutes les étapes
Bloc 3 : Conduire des projets pluridisciplinaires
  • Maîtriser les méthodologies et les outils de gestion de projet
  • Dialoguer avec des spécialistes techniques
  • Comprendre les interfaces technologiques
  • Analyser et gérer les risques techniques, financiers, humains et réglementaires
Bloc 4 : Piloter et coordonner les fournisseurs / partenaires au cours d'un développement aéronautique
  • Spécifier et négocier les performances du sous-ensemble
  • Formaliser les interfaces physiques et fonctionnelles
  • Maîtriser le développement et la qualification de fournisseurs concepteurs
Bloc 5 : Concevoir et piloter un plan d'intégration et de validation du système
  • Rédiger un plan de vérification de tenue des exigences
  • Réaliser les essais, planifier, analyser les résultats par rapport aux objectifs
  • Valider les essais effectués et leurs résultats
  • Conduire un plan de certification

Contact

Antenne Alternance
61, rue du Landy
93210 La Plaine-Saint-Denis
Francine Richard et Christopher Taï

Voir les dates et horaires, les lieux d'enseignement et les modes d'inscription sur les sites internet des centres régionaux qui proposent cette formation