À la découverte des projets pédagogiques innovants du Cnam !

Projet #5 : Dispositif hybride pour l'apprentissage de l'anglais professionnel

1 juillet 2020
31 décembre 2023

Ce projet CLÉ (communication en langues étrangères) porté par Muriel Grosbois, professeure des universités, et Naouel Zoghlami, maîtresse de conférences, a pour objectif la mise en place d'un dispositif hybride pour un meilleur apprentissage de l’anglais en articulant massification et individualisation, travail individuel et collectif ou encore, travail en présentiel et à distance... Well done!

Infographie APPI #5 CLEStep by step

Les formations en anglais du Cnam s’inscrivent dans un contexte sociétal en mutation qui implique de les adapter pour répondre au mieux aux besoins évolutifs et aux attentes de nos auditeur.trice.s. Ainsi, le Cnam a mis en place, dès 2019, une nouvelle formation "hybride" pilote intégrant des ressources numériques sur la plateforme Moodle; dispositif partagé avec l’ensemble du réseau.

Ce projet pilote a permis de dresser un bilan du dispositif testé sur deux semestres à Paris et en région puis d’adapter les ressources initiales en fonction des retours de nos auditeur.trice.s et formateur.trice.s. Étant un grand établissement de formation et de recherche, nos enseignant.e.s-chercheur.euse.s ont également pu s'appuyer sur des travaux de recherche pour penser l’évolution du dispositif proposé. Enfin, ce projet est tout à fait représentatif du positionnement du Cnam : offrir des formations étroitement et intrinsèquement liées à des objectifs de professionnalisation.

Le projet hybride CLÉ s'inscrit dans cette continuité et permettra, à terme, d'apporter une flexibilité aux auditeurs et auditrices tout en contribuant au déploiement de la politique numérique du Cnam.

La recherche au service de la formation

Le projet CLÉ de formation "hybride" s'appuie sur des recherches menées au laboratoire Formation et apprentissages professionnels (Foap) dans le cadre de sa thématique Conceptions de la formation, savoirs et compétences des sujets apprenant.e.s.

Deux types de données sont d’abord recueillies et analysées :

Des données quantitatives qui vont être traitées statistiquement : nombre d'inscrit.e.s, activités effectuées, scores obtenus aux activités et aux tests d'entrée et de sortie, questionnaire final d'évaluation.

Des données qualitatives qui feront l’objet d’une analyse de contenu : questionnaire d’analyse des besoins, carnets de bord,  feedbacks par module thématique, retours d’expérience côté auditeur.trice.s et côté formateur.trice.s.

Vient ensuite le volet "adaptation du dispositif" en 4 étapes :

1- Identification des modules les plus adaptés aux besoins des auditeur.trice.s puis amélioration du contenu de ces modules en fonction du niveau visé.

2- Guidage facilitant le travail à distance en autonomie (consignes, tutoriels, capsules vidéo).

3- Intégration d’une activité collective entre auditeur.trice.s à distance (type "wiki" à orientation professionnelle).

4- Intégration d’activités complémentaires émanant notamment de l'analyse des besoins menée à l’échelle du Cnam au début de l’année 2019-2020. Une synthèse de cette analyse paraîtra dans un ouvrage scientifique en anglais codirigé par Beatrice Dupuy, professeure de linguistique appliquée à l'Université d'Arizona aux États-Unis et Muriel Grosbois, en novembre 2020.

Toutes et tous concerné.e.s, toutes et tous gagnant.e.s !

Ce projet de formation "hybride" à l'anglais professionnel concerne les auditeur.trice.s de toutes les équipes pédagogiques du Cnam, la structure transverse CLÉ étant au service de la formation en langues de l’ensemble des diplômes et filières de l'établissement.

Une journée annuelle Réseau langues est consacrée aux échanges autour de l’utilisation de ces nouvelles ressources par tous les centres du Cnam volontaires. À terme, ce sont tous les Cnam de France et de l'étranger qui pourront proposer cette nouvelle forme d'apprentissage hybride.

Il répond également à une demande forte du monde socio-professionnel en termes de compétences en langues étrangères. Offrir une meilleure formation en langue étrangère à nos auditeur.trice.s, c'est aussi faciliter significativement leur intégration professionnelle !

Enfin, cette "expérience de formation" fait l'objet d'un projet de recherche déposé dans le cadre du Labex Hastec (laboratoire d'excellence Histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances) par Muriel Grosbois et Naouel Zoghlami du laboratoire Formation et apprentissages professionnels (Foap). Il y est étudié sous l’angle singulier de l’approche émergentiste et des circonstances organisatrices. Ce projet sera également présenté lors du colloque international Eurocall 2021 (Computer Assisted Language Learning and Professionalization) qui se tiendra au Cnam.

en savoir plusRetrouvez l'ensemble des projets pédagogiques innovants