Nouveau

Les diplômes inter-universitaires du Cnam dans le domaine de la santé et du soin

DIU Accompagner, de la procréation à la naissance

23 juin 2021

L'EPN 12 Santé Solidarité du Cnam s'associe aux universités de Toulon, Clermont-Ferrand et Cergy pour proposer trois diplômes inter-universitaires (DIU) dans le secteur de la santé et du soin. Ces DIU ont en commun leur destination à des personnes déjà engagées dans la vie professionnelle, que ce soit dans le domaines du soin, ou en interdisciplinarité, selon les DIU.

Qu'il s'agisse de problématiques liées à une naissance, à la PMA ou à la fin de vie, les pratiques médicales tendent à évoluer vers une approche humaniste dans la conception du soin. C'est cette approche que permettent d'appréhender ces trois diplômes inter-universitaires.

 

3 DIU, 3 spécialisations...

 
  • Relation médecins-soignants / patients, consciente et inconsciente

Diplôme inter-universitaire Relation médecins-soignants / patients, consciente et inconsciente
Il s'agit de la seconde promotion du diplôme inter-universitaire « Relation médecins-soignants / patients, consciente et inconsciente ».
Il met en collaboration le Cnam, l'université de Clermont-Ferrand, le CHU de Clermont-Ferrand, la Chaire de Philosophie à l’Hôpital, l’Université des Patients-Sorbonne et l’association Médecine et psychanalyse dans la Cité.







A qui s'adresse cette formation ?

Elle s’adresse à tout étudiant, soignant ou patient-expert qui souhaite compléter son savoir-faire de compétences relationnelles.
Ce DIU vise à permettre aux candidats d’acquérir des compétences dans l’exercice de leur profession pour :
  • se situer dans l’humanisme de la médecine traditionnelle tout en mesurant l’importance de posséder les connaissances sans cesse renouvelées de la médecine de pointe que les avancées de la science et de la technologie et de l’intelligence artificielle ont mises à la disposition du monde médical,
  • permettre, dans l’intérêt des patients, la collaboration et la recherche clinique entre la psychosomatique, la psychanalyse d’aujourd’hui avec l’analyse contemporaine de l’effet de la parole sur le corps, ce corps vivant et parlant mais aussi avec l’éclairage d’autres sciences humaines et la philosophie des neurosciences, afin d’optimiser l’efficacité contre la souffrance par la considération de la globalité du patient à travers une écoute singulière de son désir conscient mais aussi inconscient,
  • remettre en question des pratiques, des habitudes par une observation de la clinique qui ne cesse de changer et l’appel à des échanges pluridisciplinaires qui permettent d’avancer dans la relation médecin (soignant) / patient en fonction du contexte social et culturel,
  • s’interroger régulièrement sur sa pratique et sur les problèmes de société (comme la fin de vie, la PMA, les greffes, le « trans-humain »…) - transmettre aux générations plus jeunes ce goût pour l’« inquiétude » et la remise en question personnelle et professionnelle, garant d’une certaine satisfaction de la pratique médicale et professionnelle compatibles avec la déontologie, l’éthique, la responsabilité et la conscience professionnelle.

  • Accompagner, de la procréation à la naissance

Accompagner, de la procréation à la naissanceLa formation Accompagner, de la procréation à la naissance est co-diplômée par le Cnam et l’Université de Toulon. Les cours sont également organisés en partenariat avec l’association Naître enchantés et la Chaire de Philosophie à l’Hôpital.
 

A qui s'adresse cette formation ?

Destinée aux professionnels de la périnatalité, elle permet de renforcer les compétences d’écoute et de communication pour assurer la confiance et la coopération pluriprofessionnelle, avec les parents, et pour l’enfant à naître.
Cette formation permet notamment de :
  • Se doter de techniques d’écoute et de communication, notamment apprendre à observer sa propre manière de communiquer et à en repérer les effets
  • Être capable d’entendre les nouvelles demandes et attentes des parents
  • Être capable d’y répondre de façon à les sécuriser dans leur autonomie, à les rendre « acteurs », de la procréation à la naissance de leur enfant
  • Quelles que soient les conditions techniques et environnementales, savoir renforcer les liens de confiance et de coopération entre les professionnels d’une part et, entre les professionnels et les parents d’autre part.

  • Philosophie, Éthique, Design

©pixabayLa formation Philosophie, Éthique, Design est co-diplômée par le Cnam et l'Université de Cergy, au travers de sa composante CY école de design. Cette formation professionnelle est née de la collaboration de Cynthia Fleury, philosophe, titulaire de la chaire Humanités et Santé du Cnam et Antoine Fenoglio, designer, cofondateur de l’agence les Sismo.

A qui s'adresse cette formation ?

La formation s'adresse aux professionnels du soin comme aux managers et directeurs de services dans de nombreux domaines : directeurs d’hôpitaux, chefs de services hospitaliers (publics ou privés) médecins, infirmières, directeurs d’EHPAD, chefs de projets RSE (par ex : déploiement Charte Inca), chefs de projets (laboratoires pharmaceutiques, entreprises de la santé et du soin, tout responsable de projet en lien avec la problématique élargie du soin, chefs de projets dans milieu associatif (aidants, patients, etc…), entrepreneurs de la santé (start up de la santé, monitoring de la santé)

Cette diversité de personnes issues des domaines du soin et de domaines plus généralistes permet un croisement interdisciplinaire qui fait la force de cette formation.

Cette formation doit permettre aux praticiens de :

  • saisir les enjeux des humanités dans leur environnement
  • diagnostiquer la valeur qu’elles peuvent apporter à leur organisation, leurs pratiques, leurs principes, l’efficience de leur service, la formation et la progression de leurs équipes.
  • établir un nouveau rapport entre les médecins, les équipes soignantes, les patients et leurs aidants afin de déployer une fonction soignante en partage apte à affronter les nouveaux défis de la santé et du monde du soin : la chronicité, l’ambulatoire, la santé connectée, l’éthique des données, l’allongement de la vie, la qualité de vie au travail, la transformation des organisations institutionnelles.