Populations et action sociale

Code UE : PPS204

  • Cours
  • 6 crédits

Responsable national

Anne-Emmanuelle SALMON

Responsable opérationnel

Public et conditions d'accès

- candidats ayant validé toutes les UE de la première année du Master SHS " Intervention et développement social " au Cnam et ayant soutenu avec succès un projet de mémoire de 60 pages ;
- candidats ayant validé une première année de Master dans un autre établissement supérieur ou aux titulaires d'un diplôme de deuxième cycle en sciences humaines et sociales, sous réserve d'acceptation du dossier par le responsable du Master au Cnam ;
- travailleurs sociaux titulaires d'un diplôme supérieur de travail social de niveau 1 (CAFDES, DSTS, DEIS) ;
- candidats ayant bénéficié d'une validation d'acquis (VAPP et/ou VAE) permettant soit l'autorisation de s'engager dans la formation en M2, soit des dispenses d'enseignement (voir site internet du Cnam).
 
 

Objectifs pédagogiques

Approfondissement de la connaissance des problèmes sociaux des divers publics de l'action sociale 
 

Compétences visées

- Analyser une situation sociale complexe
- Situer un projet d'intervention sociale dans une problématique territoriale
- Concevoir une intervention en prenant appui sur les avancées de la recherche (théoriques et méthodologiques)

Contenu

Le cours se structure autour de quatre thématiques
Les mutations des publics de l’action sociale et du travail social
La connaissance des populations doit s’élargir à la problématisation des situations sociales en prenant en compte, à la fois, les troubles ou caractéristiques spécifiques  et les éléments de  leur contextualisation, afin de construire des représentations différentes, plus proches de la réalité des processus et interactions à l’œuvre. Ces questions seront donc abordées en dépassant les catégorisations habituellement utilisées pour identifier les publics. Ces catégorisations aboutissent généralement à représenter des « états » qui se prétendent homogènes et stables. Or, dans les situations sociales concrètes, les difficultés et troubles spécifiques sont liés aux contextes au sein desquels ils se manifestent. 
Politiques urbaines : territoire(s) et intervention sociale
Les problématiques d’analyse ici proposées visent moins à fournir un état des savoirs sur la ville qu'à mettre les intervenants sociaux, sur leur terrain comme dans leurs diagnostics, en capacité de questionner l’interprétation de l’urbain dans ses présupposés comme dans ses effets. Il s’agit donc, en amont de toute politique publique, de réfléchir sur le territoire de son exercice. L’enjeu est dès lors d’admettre la variété des figures territoriales en cause aujourd’hui : du national au global, en passant par la question locale. L’objectif de cette séquence est donc d’interroger le fait territorial et ses représentations, les sociabilités de l’habiter, la nature de l’activité politique, les logiques et les présupposés de la politique de la ville pour mieux mettre en perspective certains concepts clefs de l’action sociale.
Inégalités sociales et caractéristiques personnelles frappées d’illégitimité
Les inégalités sociales se doublent très souvent d’inégalités de traitement et les discriminations prennent corps quand il est démontré que les chances d’accès à certaines ressources ne s’expliquent pas seulement par le poids de la reproduction sociale, mais qu’elles sont liées ou corrélées à des caractéristiques personnelles frappées d’illégitimité. Ainsi des processus de sélection s’exercent à partir du genre, de l’orientation sexuelle, de l’origine ethnique, de l’âge, de l’apparence physique ou du handicap. Les discriminations sont des constructions sociales, le produit d’interactions et de luttes d’intérêts et de pouvoir.
Les âges de la vie : les politiques publiques en direction de la famille, de l'enfance et des personnes âgées en Europe
Cet enseignement a pour objectif de présenter les principales évolutions qu’ont connues les familles en France et en Europe et de saisir parallèlement la manière dont les politiques publiques ont tenté de répondre à ces mutations. Il est habituel à la lecture de ces évolutions d'opposer deux types de famille : celle, stable, des “20 Glorieuses” (1945-1965) et la famille “instable” des 30 années qui ont suivi. Faut-il cependant insister plutôt sur les changements ou les continuités? Plusieurs modèles d'interprétation se dégagent qui montrent un processus continu d'individualisation et d'émancipation freiné par des inégalités persistantes : entre les genres ou les sexes et entre les milieux sociaux. A la lumière des comparaisons européennes, l’accent sera mis sur le débat public actuel : ciblage des politiques familiales, enjeu d'articulation entre vie familiale et vie professionnelle, allongement de la jeunesse et de la vieillesse, politique de workfare ou d'activation des dépenses passives, etc.

Modalité d'évaluation

Une note de lecture (articles ou chapitres d’ouvrages) sur l’une des thématique du cours.

Bibliographie

  • Marcel JAEGER : Usagers ou citoyens ? De l'usage des catégories en action sociale et médico-sociale (dir.), Dunod, 2011.
  • Marcel GAUCHET : La démocratie contre elle-même, Gallimard, coll. Tel, 2002.
  • Robert CASTEL : La montée des incertitudes, Seuil, 2009.
  • Dominique SCHNAPPER : La relation à l'autre, au cœur de la pensée sociologique, Gallimard, 1998.
  • Gérard JORLAND : Une société à soigner, Gallimard, 2010.
  • Jean-Yves BARREYRE, Brigitte BOUQUET (dir.) : Nouveau dictionnaire critique d'action sociale, Bayard, 2006.
  • Mohamed Madoui : Entrepreneurs issus de l'immigration maghrébine. De la stigmatisation à la quête de la reconnaissance sociale, Paris, Aux Lieux d'être, 2008.
  • Bouquet B., Madoui M. et Nivolle P. (sous la direction) : Travailleurs sociaux et migrations. Connaitre pour mieux intervenir, Hommes et migrations, n°1290, mars-avril 2011.
  • Madoui M. et Simon P. : Le marché du travail à l'épreuve des discriminations, Sociologies pratiques, n°23, 2011.

Cette UE apparaît dans les diplômes et certificats suivants

Chargement du résultat...
Patientez
Intitulé de la formation
Type
Modalité(s)
Lieu(x)
Intitulé de la formation Master recherche en Travail social
Lieu(x) À la carte
Intitulé de la formation Type Modalité(s) Lieu(x)

Contact

EPN12 Santé - solidarité - Master recherche en travail social
2 rue Conté 39.3.57
75141 Paris cedex 03
Tel :01 58 80 89 71
Cécile Ferlin

Voir les dates et horaires, les lieux d'enseignement et les modes d'inscription sur les sites internet des centres régionaux qui proposent cette formation

UE

    • Paris
      • Centre Cnam Paris
        • Année 2019 / 2020 : Présentiel jour