Licence professionnelle Sciences, technologies, santé mention Industries agroalimentaires : gestion, production et valorisation Parcours Industries des céréales

Code diplôme/certificat: LP10802A

60 crédits

Niveau d'entrée

  • Niveau III (bac+2)

Niveau de sortie

  • Niveau II (bac+3 bac+4)

Responsable national

Responsable opérationnel

Devenir Technicien expert en Industries de transformation des céréales.

Publics / conditions d'accès

Prérequis :
En formation initiale : cette formation s'adresse aux titulaires d'un BTSA Sciences et technologies des aliments (notamment option Produits céréaliers), aux titulaires d'un autre BTS (Qualité dans les industries agro-alimentaires, BTS agricole), du DPCT de biochimie-biologie du Cnam, du DUT de biologie appliquée (option Industries alimentaires et biologiques), ou d'un autre diplôme scientifique ou technique homologué de niveau III.
Puisqu'il s'agit d'une formation par l'apprentissage et en alternance, l'auditeur doit être pourvu d'un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation pour les plus de 26 ans avec une entreprise support du secteur industriel concerné.
En formation initiale, la licence professionnelle est organisée sur une année universitaire.
En formation continue : cette formation s'adresse aux techniciens supérieurs des industries céréalières en activité, afin de leur permettre de valider (possibilité de VAE et VAP dans le cadre de la procédure en vigueur au Cnam) et compléter leurs connaissances acquises dans leurs activités professionnelles, et d'obtenir la reconnaissance d'un diplôme national. Cette formation relève de la mission du Cnam de formation des adultes. Chaque unité spécifique (US) a une durée de 40, 60 ou 80 heures (4, 6 ou 8 crédits ECTS), découpable en 2,3 ou 4 modules de 20 heures (2 ECTS). L'auditeur capitalise les modules d'enseignement.
En formation continue, la licence professionnelle est organisée sur plusieurs années universitaires ; l'auditeur progresse à son rythme.

Objectifs

A l'issue de la formation vous :

  • Maîtriserez les techniques des industries de transformation des céréales (meunerie, semoulerie, amidonnerie-glutennerie, alimentation animale, organismes stockeurs, boulangerie industrielle, biscuiterie, etc.)
  •  Serez directement opérationnel dans les principaux métiers des entreprises concernées: la production et sa gestion, le management de la qualité, l'action technico-commerciale

Mentions officielles

Intitulé officiel figurant sur le diplôme : Licence professionnelle Sciences, technologies, santé mention Industries agroalimentaires : gestion, production et valorisation Parcours Industries des céréales

Inscrit RNCP : Inscrit

Codes NSF : Agro-alimentaire, alimentation, cuisine

Code ROME : Management et ingénierie gestion industrielle et logistique - Management et ingénierie de production

Organisation

Recrutement: Janvier à Juin 2016 Rentrée: 12 septembre 2016

Stage / missions


En formation initiale : la période en entreprise correspond à une expérience professionnelle de 31 semaines dans l'entreprise support dont le niveau est celui d'un technicien supérieur avec une évolution vers la prise d'autonomie. En formation continue : la période en entreprise correspond à une expérience professionnelle de 12 à 16 semaines comme technicien supérieur avec évolution vers la prise d'autonomie. Elle doit être attestée par un responsable hiérarchique de l'entreprise.

Projet / mémoire

En formation initiale : le projet individuel tuteuré est réalisé dans un contexte industriel caractéristique du métier auquel l'apprenti se prépare. En formation continue : le projet individuel tuteuré est réalisé dans l'entreprise de l'auditeur ou dans une autre entreprise ou laboratoire.Le thème du projet (étude de cas ou projet industriel) proposé à l'apprenti ou à l'auditeur est défini par l'entreprise support en collaboration avec l'équipe pédagogique. Il est avalisé par les responsables de la formation. Le projet est encadré par un tuteur professionnel et un tuteur universitaire. Il tend à développer l'autonomie et l'implication professionnelle de l'apprenti ou de l'auditeur. Le projet représente au moins 100 heures de travail en entreprise. Le projet tuteuré donne lieu à la rédaction d'un mémoire dactylographié de 30 pages soutenu devant un jury composé de professionnels et d'enseignants dont les tuteurs professionnel et universitaire. La soutenance est suivie d'une discussion permettant de juger des compétences et du degré d'autonomie acquis par l'apprenti ou l'auditeur.Une note de projet est attribuée par le jury en fin de soutenance.

Modalités d'évaluation

Comment est évalué la période en entreprise: elle est évaluée par un questionnaire portant sur l'acquisition des compétences, le degré d'autonomie et les relations humaines, renseigné par les tuteurs et le responsable de l'entreprise. La note est attribuée par le tuteur en entreprise. Le diplôme est validé lors du jury de délivrance en fonction des notes des unités d'activité (projet et période en entreprise) et des unités d'enseignements.

Description

Cliquez sur l'intitulé d'un enseignement ou sur Centre(s) d'enseignement pour en savoir plus.

Centre(s) d'enseignement
  • Bourgogne-Franche-Comté
    • 1er et 2nd semestre : présentiel
  • Bretagne
    • 2nd semestre : FOD nationale
  • Centre
    • Annuel : présentiel
  • Grand Est
    • 1er semestre : FOD nationale
  • Ile-de-France (sans Paris)
    • 1er et 2nd semestre : présentiel
  • La Réunion
    • 1er semestre : présentiel
    • 2nd semestre : formation hybride
  • Languedoc-Roussillon
    • 1er semestre : formation hybride
  • Midi-Pyrénées
    • 1er semestre : présentiel
  • Normandie
    • 1er semestre : présentiel
    • 2nd semestre : formation hybride
  • Nouvelle Aquitaine
    • 2nd semestre : formation hybride
  • Nouvelle Calédonie
    • Annuel : présentiel
  • Paris
    • 1er et 2nd semestre : FOD nationale
    • 2nd semestre : présentiel, FOD nationale
  • Pays de la Loire
    • 1er et 2nd semestre : FOD nationale
 

Compétences

Production et gestion de production
- connaître les bases des sciences de la production, de l'organisation d'une unité de production (conception des fonctions, répartitions des activités, systèmes de contrôle et de management...),
- mettre en œuvre les principaux procédés de transformation des céréales (pour l'alimentation animale et humaine, produits amylacés et sucrés, plats cuisinés, conservation et conditionnement des végétaux secs),
- choisir et appliquer les méthodes d'organisation et de suivi de la production (conception, planification des ressources matérielles, financières, ou humaines, ordonnancement, enregistrement des activités de production et contrôle des activités de production de l'entreprise),
- mettre en œuvre les techniques de gestion des flux (méthode " Manufacturing Ressources Planning " (MRP), le Kamban, constitution de tableaux de bord) et des stocks,
- utiliser des outils informatiques de gestion de production et d'automatisation des procédés de fabrication,
- organiser la maintenance corrective et préventive de niveau I* et II.


 Management de la qualité et de la sécurité alimentaire :
-  mettre en place un système qualité au sein d'une entreprise agro-alimentaire afin de garantir une sécurité alimentaire maximale et en maîtrisant les principaux référentiels normatifs et réglementaires,
- analyser les dangers et maîtriser les risques alimentaires et mettre en place la démarche HACCP au sein d'une entreprise agro-alimentaire,
- mettre en œuvre les différents types d'audit ; maitriser la méthodologie de l'audit et les particularités de l'audit fournisseurs et des audits de certification,
- évaluer et mesurer la satisfaction du client
- maîtriser les statistiques d'échantillonnage appliquées aux tests de sécurité alimentaire (capabilité, plan de contrôle, test triangulaire).

Action technico-commerciale
- connaître les caractéristiques du secteur professionnel des céréales et des principaux réseaux et acteurs,
- analyser les attentes des clients, évaluer leur niveau de satisfaction,
- mettre en place un plan d'action commerciale,
- maîtriser les techniques de veille technologique produit,
- maîtriser les opérations de management des chaînes de logistique et de vente au travers des TICE (technologies de l'information et de la communication électronique).

Débouchés professionnels

- Responsable production
- Responsable du Système Qualité
- Responsable qualité produit
- Technico-commercial
- Chargé de développement de nouveaux produits
- Courtier en céréales...
 

Contact

Industries agro-alimentaires
2D1P10, 4-2-05, 292 rue St Martin
75003 Paris
industries-des-cereales@wanadoo.fr
Voir les sites

Voir les dates et horaires, les lieux d'enseignement et les modes d'inscription sur les sites internet des centres régionaux qui proposent cette formation

Diplôme ou certificat