Licence professionnelle Sciences, technologie, santé mention biologie analytique et expérimentale Bioexpérimentation industrielle

Code diplôme/certificat: LP10200A

60 crédits

Niveau d'entrée

  • Niveau III (bac+2)

Niveau de sortie

  • Niveau II (bac+3 bac+4)

Responsable national

Responsable opérationnel

Devenir technicien-expert.

Publics / conditions d'accès

Prérequis :
Formation initiale  OBLIGATOIREMENT PAR APPRENTISSAGE en partenariat avec l'ESTBA: il faut avoir moins de 26 ans au départ de la formation.
- Diplômés ayant capitalisé ou obtenu 120 ECTS après une formation type BTS, L1 + L2 (ex DEUG), DUT, DEUST, dans le domaine du laboratoire (biologique, biochimique ou chimique) et de la santé. Les titulaires de 120 ECTS doivent avoir suivi un cursus préférentiellement à dominante biologique toutefois les DUT ou BTS à orientation chimie pourront être admis s'ils justifient d'une expérience avec une composante biologique. Le jury d'admission des candidatures prendra une décision au cas par cas, en imposant en cas de justification, une unité de mise à niveau (95 h au maximum).
- Diplômés du titre RNCP de technicien supérieur en Biochimie-Biologie du Cnam
- Autres diplômés, souhaitant une reconversion, sous réserve de places disponibles et de mise à niveau prévue par le présent programme.
Formation continue
Techniciens supérieurs des laboratoires industriels et plus particulièrement ceux des industries pharmaceutiques et cosmétiques.

Objectifs

Acquérir les connaissances nécessaires pour se spécialiser en bioexpérimentation industrielle.

Mentions officielles

Intitulé officiel figurant sur le diplôme : Licence professionnelle Sciences, technologie, santé mention biologie analytique et expérimentale

Inscrit RNCP : Inscrit

Codes NSF : Sciences de la vie - Transformations chimiques et apparentées (y.c. industrie pharmaceutique)

Code ROME : Intervention technique en études, recherche et développement

Stage / missions

STAGE : Le stage sera choisi par l'apprenti :Soit parmi ceux proposés par le CNAM et l'ESTBA qui organiseront, pour les futurs apprentis, des présentations d'entreprise en liaison avec le LEEM (LEs Entreprises du Médicament).Soit à l'initiative de l'étudiant auprès d'une entreprise des domaines professionnels concernés, après accord de l'équipe pédagogique et du Centre de Formation LEEM apprentissage Île de France. Le suivi en entreprise sera effectué par un enseignant coordinateur ou un tuteur pédagogique. Il sera assisté, dans le cadre de l'apprentissage, par un conseiller du LEEM.Le suivi impliquera, au minimum, deux visites en entreprise, dont la première interviendra réglementairement dans les deux premiers mois du contrat. Cette visite permettra de décider du sujet pour le projet tuteuré. De plus, un échange continu, individualisé, via Internet, sera mis en place entre les apprentis et leur tuteur pédagogique ainsi qu'entre ce dernier et le maître d'apprentissage. Ceci permettra une information mutuelle sur l'avancement des enseignements et l'activité en entreprise.

Projet / mémoire

Projet Tuteuré - 140 heures - 10 ECTS. Le sujet est défini par le maître d'apprentissage en relation avec l'enseignant «tuteur pédagogique» et l'étudiant. Il porte sur une application ou un développement, traité ou projeté par l'entreprise. Il comporte une partie bibliographique décrivant le principe de la technique abordée, son domaine général d'utilisation et ses limites. Pendant ces quatre semaines, l'étudiant fera régulièrement le point sur les avancés de son projet avec son tuteur pédagogique, qui orientera ou réorientera son travail. Le projet tuteuré sera conduit en temps réel par échanges de courriers électroniques entre l'étudiant et le tuteur pédagogique. Le tuteur pédagogique pourra à distance suivre le travail réalisé et l'annoter au fur et à mesure de son avancement. Un rapport écrit en trois exemplaires, sera réalisé par l'étudiant, et remis au maître d'apprentissage, au tuteur pédagogique ainsi qu'à l'administration, à la fin du projet. Une soutenance orale, devant des enseignants de la formation, le tuteur pédagogique et le maître d'apprentissage, sera organisée dans les quinze jours qui suivront la fin du projet tuteuré.

Modalités d'évaluation

La licence professionnelle est décernée aux apprentis dans les conditions décrites dans l'article 10 de l'arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle (comme spécifié dans l'arrêté du 23 avril 2002): « La licence professionnelle est décernée au étudiants qui ont obtenu à la fois une moyenne générale égale ou supérieure à 10 sur 20, y compris le projet tuteuré et le stage, et une moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20 à l'ensemble constitué du projet tuteuré et du stage ». La compensation entre les modules d'une part et les unités d'enseignement d'autre part s'effectue sans note éliminatoire, conformément à l'article 10 de l'arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle (comme spécifié dans l'arrêté du 23 avril 2002). Deux sessions d'examen sont organisées pour une même année universitaire. Pour la deuxième session, l'étudiant peut conserver le bénéfice des unités d'enseignement pour lesquelles il a obtenu une note égale ou supérieure à 8, comme le stipule l'article 10 de l'arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle (comme spécifié dans l'arrêté du 23 avril 2002). La capitalisation des unités d'enseignement est possible, selon l'article 10 de l'arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle (comme spécifié dans l'arrêté du 23 avril 2002): « Lorsque la licence professionnelle n'a pas été obtenue, les unités d'enseignement dans lesquelles la moyenne de 10 a été obtenue sont capitalisables. Ces unités d'enseignement font l'objet d'une attestation délivrée par l'établissement. »

Description

Cliquez sur l'intitulé d'un enseignement ou sur Centre(s) d'enseignement pour en savoir plus.

Centre(s) d'enseignement
  • Bourgogne-Franche-Comté
    • 1er et 2nd semestre : présentiel
  • Bretagne
    • 2nd semestre : FOD nationale
  • Centre
    • Annuel : présentiel
  • Grand Est
    • 1er semestre : FOD nationale
  • Ile-de-France (sans Paris)
    • 1er et 2nd semestre : présentiel
  • La Réunion
    • 1er semestre : présentiel
    • 2nd semestre : formation hybride
  • Languedoc-Roussillon
    • 1er semestre : formation hybride
  • Midi-Pyrénées
    • 1er semestre : présentiel
  • Normandie
    • 1er semestre : présentiel
    • 2nd semestre : formation hybride
  • Nouvelle Aquitaine
    • 2nd semestre : formation hybride
  • Nouvelle Calédonie
    • Annuel : présentiel
  • Paris
    • 1er et 2nd semestre : FOD nationale
    • 2nd semestre : présentiel, FOD nationale
  • Pays de la Loire
    • 1er et 2nd semestre : FOD nationale
 
 

Compétences


Acquérir les connaissances et les compétences scientifiques et techniques requises afin d'obtenir :
- une technicité affirmée (maîtrise des modèles animaux et des techniques associées),
- les compétences en analyses des résultats
- une maîtrise de la communication afférente (précision du vocabulaire employé) et de l'anglais professionnel,
- la capacité à appréhender les aspects techniques mais aussi scientifiques d'un projet,
- les compétences en contrôle, qualité, sécurité.

Développer les qualités individuelles :
- l'autonomie,
- l'initiative, la responsabilité, le sens critique, l'ouverture d'esprit,
- la capacité à s'intégrer dans une équipe
- la rigueur dans la conduite de projet et le respect des contraintes de temps et d'argent,
- l'encadrement
- le sens pédagogique afin de transférer ses compétences (scientifiques et techniques) à ses collaborateurs.

Débouchés professionnels

- Technicien supérieur en recherche et développement des industries pharmaceutiques et des industries cosmétiques.
- Technicien Supérieur en recherche in vivo.- Technicien supérieur en toxicologie.
- Technicien Supérieur en pharmacologie.

Contact

Voir les dates et horaires, les lieux d'enseignement et les modes d'inscription sur les sites internet des centres régionaux qui proposent cette formation

Diplôme ou certificat