L'évaluation dans le social et l'économie solidaire

Code UE : TRS204

  • Cours
  • 6 crédits

Responsable(s)

Anne-Emmanuelle SALMON

Jean-Louis LAVILLE

Public et conditions d'accès

- candidats ayant validé toutes les UE de la première année du Master SHS " Intervention et développement social " au Cnam et ayant soutenu avec succès un projet de mémoire de 60 pages ;
- candidats ayant validé une première année de Master dans un autre établissement supérieur ou aux titulaires d'un diplôme de deuxième cycle en sciences humaines et sociales, sous réserve d'acceptation du dossier par le responsable du Master au Cnam ;
- travailleurs sociaux titulaires d'un diplôme supérieur de travail social de niveau 1 (CAFDES, DSTS, DEIS) ;
- candidats ayant bénéficié d'une validation d'acquis (VAPP et/ou VAE) permettant soit l'autorisation de s'engager dans la formation en M2, soit des dispenses d'enseignement (voir site internet du Cnam).
 

Objectifs pédagogiques

- Approche de l'évaluation dans l’action sociale à partir d'une connaissance des obligations légales, des méthodes et des dispositifs
- Sensibilisation aux nouveaux critères d'utilité sociale et d’impact social à partir d'une connaissance des débats actuels dans l’économie sociale et solidaire

 

Compétences visées

- Analyser les objectifs et les méthodes d'évaluation dans le social, le médico-social, l’économie sociale et solidaire.
- Connaître les obligations légales et concevoir des dispositifs innovants
- Etablir des cahiers des charges précis en fonction des types d’évaluation choisis.

Contenu

Le cours se propose de définir l’évaluation comme une technique d’intervention sociale, de la situer parmi les autres démarches et méthodes de régulation de l’action collective. Au-delà de la technique, il s’agit de s’interroger sur le sens du développement de l’évaluation au cours des dernières années. Il se structure autour de quatre axes : 
L’évaluation des programmes et des politiques sociales
Cette séquence introduit à une réflexion sur la question de l’appréciation d'une politique publique, en montrant les différents problèmes posés par la mise en relation de ses objectifs, de ses moyens et de ses effets. Les problèmes généraux de 1'évaluation sont abordés à travers les débats autour de la définition de l’évaluation (mesure / jugement) et à partir de la relation entre l’évaluation et la question de la modernisation de l’État. Les rapports complexes entre l’évaluation et la décision publique sont examinés du point de vue des rapports entre les élus, les experts et les citoyens, et du point de vue des relations temporelles entre processus d’évaluation et agenda politique. L’exemple des politiques de lutte contre la pauvreté sert d’illustration aux questions générales qui sont abordées.
L'évaluation de l’activité des établissements et services sociaux et médico-sociaux
Les établissements et services relevant de la loi 2002-2 doivent procéder à des évaluations internes et externes. Cette séquence précisera :
  • Le cadre législatif et réglementaire de ces évolutions
  • Les recommandations de bonnes pratiques professionnelles
  • La structuration des cadres explicatifs autour des écarts entre les objectifs poursuivis par les pouvoirs publics et leurs conditions d’application
Cette séquence doit permettre, notamment, une aide à l’accompagnement méthodologique de l’évaluation interne et à la préparation de l’évaluation externe de l’activité des établissements et services sociaux et médico-sociaux. Elle inclut un travail d’analyse critique de rapports d’évaluation.
L'évaluation et l'appropriation par les professionnels
Les méthodes mobilisées pour l’évaluation soulèvent des questions concernant par exemple la mobilisation des équipes, l’analyse des résistances ou la prise en compte de controverses. Il devient donc nécessaire de réfléchir aux dimensions technocratiques ou démocratiques de l’évaluation telle qu'elle est mise en œuvre dans divers contextes professionnels.
L’évaluation de l’utilité sociale
L’ampleur du débat sur l’évaluation dans l’économie sociale et solidaire est liée à l’acuité de la question des frontières de celle-ci, entre économie privée lucrative et économie publique. Gadrey a été l’un des premiers chercheurs à faire des apports décisifs sur le sujet. Pour lui « L’activité d’une organisation d’économie solidaire a une utilité sociale, ou une valeur sociétale, si elle a pour résultat constatable et, en général pour objectif explicite, au-delà d’autres objectifs éventuels de production de biens et de services destinés à des usagers individuels, de contribuer à des objectifs collectifs ou sociétaux (ou « bénéfices collectifs ») dont les principaux sont les suivants :
  • La réduction des inégalités économiques et sociales, y compris par l’affirmation de nouveaux droits
  • La solidarité (nationale, internationale ou locale ) et la cohésion sociale
  • L’amélioration des conditions collectives du développement humain durable (dont font partie l’éducation, la santé, la culture).

Modalité d'évaluation

Analyser une démarche d’évaluation déjà menée ou proposer une démarche d’évaluation dans une structure du social, du médico-social, de l’économie sociale et solidaire.

Bibliographie

  • Brigitte BOUQUET, Marcel JAEGER, Ivan SAINSAULIEU : Les défis de l'évaluation en action sociale et médico-sociale, Dunod, 304 p., 2007.
  • Pierre SAVIGNAT : Evaluer les établissements et les services sociaux et médico-sociaux, Dunod, 2009.
  • Guy CAUQUIL : Conduire et évaluer les politiques sociales territorialisées, Dunod, 2004.
  • ANESM : Conduite de l'évaluation interne dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux, Paris, 2009.
  • Jacques Papaye : L'évaluation des pratiques dans le secteur social et médico-social, Vuibert, 2009.
  • Véronique Branger, Laurent Gardin, Florence Jany-Catrice, Samuel Pinaud : Evaluer l'utilité sociale de l'économie sociale et solidaire, Alter Guide, (Cours ESS Lille), 2015
  • Jean Gadrey, Florence Jany-Catrice : Les nouveaux indicateurs de richesse, La découverte, 2012.
  • Jean-Louis Laville, Antonio David Cattani (dir) : Dictionnaire de l'autre économie, Gallimard, 2012.

Cette UE apparaît dans les diplômes et certificats suivants

Contact

EPN12 Santé - solidarité - Master recherche en travail social
2 rue Conté 39.3.57
75141 Paris cedex 03
Tel :01 58 80 89 71
Cécile Ferlin

Voir les dates et horaires, les lieux d'enseignement et les modes d'inscription sur les sites internet des centres régionaux qui proposent cette formation

UE

    • Paris
      • Centre Cnam Paris
        • Année 2019 / 2020 : FOAD hybride soir ou samedi
        • Année 2020 / 2021 : FOAD hybride soir ou samedi
        • Année 2021 / 2022 : FOAD hybride soir ou samedi