Ethique, travail et RH

Code UE : AST245

  • Cours
  • 2 crédits

Responsable(s)

Haud GUEGUEN-PORCHER

Public et conditions d'accès

Etudiants Master 2 GRH et sociologie. Toute personne intéressée à cette thématique peut également s'inscrire à la carte. 

Objectifs pédagogiques

Que le monde du travail soit un monde traversé d’enjeux et de conflits éthiques, et qu’on doive à ce titre l’appréhender comme l’une des sphères où la question éthique se pose de façon centrale, cela constitue aujourd’hui pour nous une évidence. C’est de cette évidence que le cours se propose de rappeler la genèse ou la construction, et ceci en commençant d’abord par rappeler comment, dans l’histoire de la philosophie, la question éthique a au contraire été très longtemps pensée dans son extériorité à l’activité de travail. Partant de ce fait qui, pour nous, constitue à bien des égards un paradoxe voire une aberration, nous proposerons ainsi d’effectuer un bref parcours généalogique de la notion d’éthique visant à comprendre aussi bien les raisons pour lesquelles cette dernière a pu être si longtemps conçue par exclusion de la sphère productive, que les raisons pour lesquelles il nous apparaît aujourd’hui si crucial de reconnaître la teneur pleinement éthique du travail. Ce faisant, il s’agira donc de réinterroger un certain nombre de distinctions et de thèses classiques - la distinction entre éthique et morale, entre action (praxis) et (poïésis), le lien intime de l’éthique à de la « vie bonne » mais aussi à la puissance, ou encore  le statut de la notion kantienne de « loi morale » -, pour comprendre à quels types de questions la réflexion éthique a traditionnellement été associée et comment, aujourd’hui, appréhender et redéfinir la place de l’éthique au travail et dans l’activité des RH. 
 

Compétences visées

Développement d'une capacité réflexive et critique pour interroger des situations contemporaines à l'aune de problèmes éthiques et capacité à pouvoir réinscrire ces problèmes dans la longue histoire de la philosophie pratique.

Contenu

L'objet de ce séminaire est d'examiner la perspective ouverte par la réflexion éthique en matière de gestion des ressources humaines et dans le champ plus général du travail. 
 

Bibliographie

  • Arendt Hannah : La condition de l’homme moderne, Paris, Presses-Pocket, 1988 (1958).
  • Aristote : Ethique à Nicomaque, Paris, GF-Flammarion, 2004.
  • Deslandes Ghislain, Bouilloud Jean-Philippe : « Pour une éthique d’après la reconnaissance », RIMHE : Revue Interdisciplinaire Management, Homme & Entreprise, 2019/1 (n° 34), p. 88-102. URL : https://www.cairn.info/revue-rimhe-2019-1-page-88.htm
  • Deslandes Ghislain : « Pour un management faible », Rue Descartes, 2017/1 (N° 91), p. 1-8. DOI : 10.3917/rdes.091.0001. URL : https://www.cairn.info/revue-rue-descartes-2017-1-page-1.htm
  • Friedmann Georges : Où va le travail humain ?, Paris, Gallimard, 1963.
  • Guéguen Haud : « Reconnaissance et légitimité. Analyse du sentiment de légitimité professionnelle à l'aune de la théorie de la reconnaissance », Vie sociale, 2014/4 (n° 8), p. 67-82. DOI : 10.3917/vsoc.144.0067. URL : https://www.cairn.info/revue-vie-sociale-2014-4-page-67.htm
  • Habermas Jürgen : De l’éthique de la discussion, Paris, Champs Flammarion, 1992 (1991).
  • Hadot Pierre : entretien avec Laugier Sandra, Davidson Arnold, « Qu'est-ce que l'éthique ? », Cités, 2001/1 (n° 5), p. 129-138. DOI : 10.3917/cite.005.0127. URL : https://www.cairn.info/revue-cites-2001-1-page-129.htm
  • Hamraoui Eric : « Management, humanisme et subjectivité : Entre analyse du travail et philosophie », Rue Descartes, 2017/1 (N° 91), p. 89-105. DOI : 10.3917/rdes.091.0089. URL : https://www.cairn.info/revue-rue-descartes-2017-1-page-89.htm
  • Hegel Georg Wilhelm Friedrich : Principes de la philosophie du droit, Paris, Puf, 2003 (1820).
  • Honneth Axel : La lutte pour la reconnaissance, Paris, 2000 (1992).
  • Kant Immanuel : Critique de la raison pratique, Paris, Folio-Essais, 1995 (1788).
  • Lallement Michel : « Qualités du travail et critique de la reconnaissance », Alain Caillé éd., La quête de reconnaissance. Nouveau phénomène social total. La Découverte, 2007, pp. 71-88.
  • Marx Karl : Manuscrits économico-philosophiques de 1844, Paris, Vrin, 2007.
  • Nietzsche Friedrich : Généalogie de la morale, Paris, GF-Flammarion, 1996 (1887).
  • Spinoza Baruch : L’éthique, Paris, Points-Seuil, 1990 (1677).
  • Platon : Gorgias, Paris, GF-Flammarion, 1993.
  • Thomson Edward Palmer : La formation de la classe ouvrière anglaise, Le Seuil, 1988.
  • Weber Max : L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme, Paris, Plon, 1964 (1904-1905).
  • Weil Simone : La condition ouvrière, Paris, Gallimard, 1961.

Cette UE apparaît dans les diplômes et certificats suivants

Chargement du résultat...
Patientez
Intitulé de la formation
Type
Modalité(s)
Lieu(x)
Intitulé de la formation Master GRH et sociologie du travail
Lieu(x) À la carte
Lieu(x) Ile-de-France
Intitulé de la formation Type Modalité(s) Lieu(x)

Contact

EPN 13 -Travail - Métiers du social - Analyse sociologique du travail, de l'emploi et des organisations
EPN13C, 2, rue Conté
75003 Paris
Tel :01 40 27 24 31
Jocelyne Bugnot

Voir les dates et horaires, les lieux d'enseignement et les modes d'inscription sur les sites internet des centres régionaux qui proposent cette formation

UE

    • Paris
      • Centre Cnam Paris
        • 2019-2020 2nd semestre : Présentiel jour