Les métiers de la famille Industries chimiques, cosmétiques et pharmaceutiques

Recherche en Chimie organique   doctorant au laboratoire de transformations chimiques et pharmaceutiques.

La chimie est un secteur dont la croissance est soutenue par l’innovation, pour trouver des produits de qualité, toujours plus efficaces et éco-compatibles dans les activités variées au sein des industries chimiques, pharmaceutiques ou cosmétiques.

L’industrie chimique et pharmaceutique a pour rôle premier la transformation de la matière et la fabrication de produits de synthèse. Troisième secteur industriel en France, elle recrute des personnels avec des profils de plus en plus qualifiés. L’Europe est le premier marché cosmétique mondial; la cosmétique se place à la deuxième place des secteurs exportateurs de l’économie française.

La chimie se tourne aujourd’hui vers de nouvelles activités, favorables à l’environnement et à l’emploi comme la chimie verte, avec le développement du recyclage et de la chimie végétale qui utilise les ressources d’origine végétale à la place des produits issus du pétrole. Ces secteurs seront source d’emplois supplémentaires d’ici 2020.

Les métiers dans le secteur de la chimie se répartissent au sein de différentes branches: la recherche et le développement (R&D), le laboratoire-contrôle, la fabrication, la qualité-hygiène-sécurité-santé-environnement (QHSSE), mais aussi la commercialisation.

La conception des produits chimiques modernes s’étend des produits de base et des composés organiques à la fabrication de molécules à valeur d’usage, pharmaceutique et cosmétique. En particulier, les secteurs industriels cosmétiques et pharmaceutiques ont une importance considérable en termes d’emploi et en termes économiques au niveau national.

Le Cnam a orienté son offre de formation pour soutenir cette croissance et former des techniciens, ingénieurs et chercheurs capables de concevoir de nouveaux produits au sein des laboratoires ou industries innovantes dans les métiers de la R&D notamment des industries chimiques, pharmaceutiques et cosmétiques.

Gérer les ressources; protéger l'environnement; contrôler la sécurité; produire durablement, de manière sûre, efficace et économique des produits utiles au quotidien; telles sont les missions du génie des procédés, science de la conception, du dimensionnement, de l'optimisation et de la mise en œuvre des installations industrielles de transformation physique, chimique et/ou biologique de la matière en produits fonctionnels (à propriété d'usage).

Tous les ingénieurs utilisent les mathématiques et la physique pour résoudre des problèmes techniques ; seuls les ingénieurs de génie des procédés utilisent également les sciences chimiques et biologiques pour concevoir et améliorer les procédés industriels qui fournissent les produits de notre quotidien : chocolat, essence, médicaments, matières plastiques, eau potable, etc. Le génie des procédés s'occupe aussi du recyclage des effluents, de la diminution des rejets et déchets et de la réduction de la consommation énergétique industrielle. 

Les métiers du génie des procédés offrent d'excellentes perspectives d'emploi, des salaires parmi les plus élevés des métiers scientifiques, un travail diversifié fait d'innovation et de défis, une ouverture sur le monde et vers d'autres activités et l'opportunité d'apporter une réelle contribution à un avenir durable. Grâce aux compétences acquises pendants les formations au Cnam (bac+3 à bac+8), les techniciens, ingénieurs er chercheurs en génie des procédés sont employés dans de nombreux secteurs : pétrochimie, pharmacie, environnement, agroalimentaire, énergie, cosmétique, métallurgie, polymères, nucléaires, eau chimie minérale ou organique.

On retrouve les diplômés du Cnam dans le monde entier : de la plateforme industrielle aux bureaux d’études en passant par les centres R&D.