Itinéraire

Sandrine: "une formation très professionnalisante"

Sandrine Elbaz, photographies de Grégoire Korganow

Mon parcours


Avant d’intégrer le Cnam, j’ai réalisé un BTS Analyses biologiques, et une spécialisation (licence professionnelle) en Biologie moléculaire et culture cellulaire. Suite à ma licence, j’ai obtenu un poste de technicienne de recherche à l’assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP). J’ai débuté à l’hôpital Bichat au service de microbiologie, puis à l’hôpital Robert Debré au service d’hématologie biologique.

Pourquoi le Cnam ?


Après ma licence pro que j’ai réalisée en alternance, je cherchais à intégrer une école d’ingénieur en Génie biologique. Malheureusement très peu d’écoles d’ingénieur en Biologie spécialisée existent. Je ne voulais pas intégrer un cursus universitaire car je cherchais une formation plus professionnalisante. Intégrer le Cnam permet d’obtenir un diplôme d’ingénieur spécialisé tout en menant une expérience professionnelle en parallèle.

Mon expérience au Cnam


Que du positif !!! Malgré la difficulté de ce cursus, à la fin de notre formation nous obtenons un diplôme reconnu, une expérience professionnelle, et une maturité d’esprit. Au fil du temps, nous devenons plus organisés et autonomes.

Mes projets


Grâce à mon diplôme d’ingénieur, j’ai pu intégrer une entreprise de diagnostic médical, où je suis devenue chef de produit en Biologie moléculaire France. Je suis responsable du développement d’une gamme de produits et d’instruments dédiés au diagnostic moléculaire dès sa conception. Mon projet futur serait de pouvoir évoluer dans un poste à l’international.