Zoom

Les métiers du BTP et le développement durable

Cours et travaux pratiques de Conduite de travaux dans le cadre de l'école d'ingénieur en Bâtiments et travaux publics  BTP , se

6 septembre 2018
7 septembre 2018

Le BTP emploie 3,7 millions de personnes : sa responsabilité sociale, comme plus gros employeur de France, est déterminante. La nature de ses métiers, parfois à risques, requiert une prise en compte des conditions de travail, d’hygiène et de sécurité, ainsi que la dispense d'une formation spécifique pour ses employés. Le développement durable est un enjeu majeur pour le secteur, alors que l’obligation réglementaire devient de plus en plus contraignante.

Le secteur résidentiel et tertiaire est comptable de 44,8 % de la consommation globale d’énergie et de plus de 25 % des émissions de gaz à effet de serre. Dans ce contexte, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique, est un enjeu crucial pour le secteur du bâtiment.
La construction de maisons passives, de bâtiments à énergie positive, les diagnostics de performance énergétiques ou encore les bilans carbones  sont désormais essentiels dans les nouvelles constructions et dans la réhabilitation des anciennes. Le secteur du bâtiment a en effet intégré dans ses projets les critères de «haute qualité environnementale» définis par le Grenelle de l’environnement de 2009, afin d'éviter aux nouvelles constructions tout dérapage écologique.

Des formations pour accompagner les professionnels d’un secteur en évolution

De nouvelles prescriptions relatives à la biodiversité ou à la performance globale apparaissent dans les commandes. Cela se fait notamment au rythme des évolutions de la réglementation. La rénovation de l’offre de formation peut donc donner aux entreprises la capacité de répondre à la commande. Elle leur confère aussi la capacité à être proactives, à promouvoir le développement durable auprès de leurs partenaires, et donc à
susciter le développement de nouveaux marchés.
Le Cnam forme les professionnels aux métiers du bâtiment et du développement durable figurant parmi ceux de l’économie verte:

Jean-Sébastien Villefort, professeur du Cnam, titulaire de la chaire Construction durable:
«La sensibilisation aux enjeux des transitions numériques et écologiques est réalisée dans un premier temps dans des enseignements d’initiation (construction, réhabilitation), puis dans l’ensemble du cursus puisque nous demandons à nos enseignants d’aborder le sujet avec une approche métier.»